SHANKAR ET LES DéMONS DE L'EAU

Ce conte, écrit par Marlène Jobert, a été enregistré pendant l'été 2005, pour les éditions Glénat/Atlas, avec une particularité dans la réalisation. Si le déroulement du travail s'est fait normalement, c'est à dire, tout d'abord enregistrement du texte par Marlène, la musique de Jean-François Leroux n'a pas été créée d'une façon traditionnelle, elle a été construite en grande partie avec des "samples" (des échantillons). Ces samples, qui contiennent une ou plusieurs mesures de tel ou tel instrument typique, sont parfois transformés, empilés sur plusieurs pistes pour additionner les timbres et collés les uns aux autres pour en finalité faire une musique. Nous avons eu recours à cette méthode de travail car la difficulté était de faire une musique d'illustration totalement indienne, le jeu des tablas et autres percussions et sitar étant très complexe.

Les instruments de percussion ainsi utilisés sont : taal, dholak, mridangam, ghattam, khanjari, dholki, tavul.

 


Extrait sonore